Distributeurs à Casiers Filbing

Vous en avez peut-être vu à côté de chez vous il s’agit d’un distributeur à casiers afin de vendre vos fruits et légumes.

On peut y mettre de la viande, des fruits et légumes ou bien encore des œufs. Ces distributeurs automatiques à casiers contribuent à la vente directe sans y passer beaucoup de temps. L’investissement moyen est d’environ 5500 € pour une machine de 16 casiers qui accepte aussi bien les pièces que les billets. La machine fonctionne avec une batterie alimentée par un capteur solaire ce qui évite de tirer des rallonges en fonction de l’endroit où le distributeur est situé. La machine à casiers se rentabilise très vite lorsque l’on décide de vendre les productions de son jardin. En fonction de la saison, vous pouvez retrouver dans ces distributeurs des fraises, des cerises, des framboises, des carottes, des poireaux, des choux et même des petits gâteaux pour les fêtes de Noël.

casierLes possibilités sont quasi illimitées puisque l’on peut mettre tout un tas de choses dans ses casiers. Les tarifs sont paramétrables pour chaque casier ce qui vous permet de proposer aux consommateurs des produits différents en même temps. La prise en main est relativement aisée mais la hotline reste disponible en cas de problème. Vous disposez d’un écran sur lequel est affiché un menu. Il vous permet d’ouvrir les casiers vides afin de les recharger et de fixer les prix. Il est conseillé de charger le distributeur le matin et de vérifier en faisant un point vers midi ce qui a été vendu. Le plus long dans cette aventure sera certainement de nettoyer et de conditionner vos produits en barquettes, en bottes ou bien encore en sachets.

L’entretien de la machine quant à lui est assez facile. Nettoyage des casiers, dépoussiérage du capteur solaire et rechargement de la batterie. Cette dernière se décharge lentement et a une durée de vie allant de six mois à deux ans.

C’est sans aucun doute un excellent moyen de proposer aux consommateurs ses produits cultivés toute l’année.

Points forts

– Machine polyvalente qui peut accueillir des produits variés.

– Gain de temps sur la vente directe.

– Utilisation simple pour l’exploitant et le client.

– Entretien facile et rapide.

Points faibles

– Investissement de départ.

– Sensibilité au gel et à la chaleur.

A propos de l'auteur :

La Fédération Française D'Aquaponie a pour but de fédérer et de coordonner le déploiement de l'aquaponie en France via des micro-fermes pilotes et la création d'éco-lieux de rencontres. Rejoignez l'aventure en adhérant à la FFDA.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X