Cycler votre système aquaponique

Pour vous assurer un bon fonctionnement de votre écosystème aquaponique, il est essentiel au démarrage d’établir des cycles naturels. L’écosystème étant artificiel, on dit que l’on adopte une démarche ascendante. On part du plus bas de la chaîne comme les bactéries et on grimpe petit à petit jusqu’à l’introduction des poissons.

Vous le savez maintenant, les déjections de poissons sont très toxiques car elles sont riches en ammoniac. On doit absolument convertir cet ammoniac en nitrates qui sont non toxiques pour les poissons. Cela s’appelle la nitrification. Mais cela est possible uniquement si on retrouve certaines bactéries qui sont naturellement présentes de partout. Il faut bâtir une colonie de bactéries bénéfiques pour assurer un confort maximal à vos poissons en recyclant votre système.

Les bactéries sont naturellement présentes dans l’eau et l’air. Un simple test pour aquarium vous permettra de connaître la concentration de nitrites, de nitrates et d’ammoniac de votre système. Vous n’êtes pas sans savoir que les bactéries sont microscopiques et qu’il est donc impossible de les voir à l’œil nu. En fonction des résultats obtenus avec le test, voici quelques méthodes efficaces pour créer des conditions propices au développement des bactéries.

schema-aquaponieVous pouvez ajouter de l’ammoniaque qui est chimique dans votre système. À ne pas confondre avec l’ammoniac qui lui est naturel. Vous pouvez en trouver dans les magasins de piscine, de bricolage ou bien encore les drogueries. Choisissez de l’ammoniaque pure et non parfumée ou savonneuse. Si vous n’avez pas lu l’étiquette auparavant, vous vous en apercevrez car il y aura de la mousse à la surface.

La seconde méthode que nous allons aborder maintenant risque d’en rebuter quelques-uns et c’est pourtant la plus efficace et la moins onéreuse puisqu’elle ne coûte rien. Il faut récolter son urine dans une bouteille en plastique que l’on laissera fermée. Au bout de deux semaines, l’urée qu’elle contient atteindra des taux efficaces. Il faudra verser le contenu de la bouteille dans votre bac afin de cycler votre système. Ce système est à proscrire si vous prenez des médicaments. L’urine est sans danger car elle est stérile.

Quelle que soit la méthode que vous avez choisie, vous devrez mesurer chaque jour les taux de concentration. Les nitrites apparaîtront au bout de quelques semaines ce qui sera le signe que votre système s’est mis en marche. Les nitrates viendront terminer le cycle de votre système. C’est à ce moment précis que vous pourrez introduire les poissons. En moyenne, on compte entre quatre et six semaines pour un recyclage complet. Il est légitime de vouloir démarrer immédiatement son système en jetant les poissons dedans. Mais il ne faut pas précipiter les choses et partir sur des bases saines. Vous risquerez de faire du mal à vos poissons et d’échouer. Il faudrait alors tout recommencer.

Ce que vous pouvez faire pendant que votre eau se cycle, c’est commencer à planter vos plantes. Elles ne se développeront pas de manière idéale puisqu’elles auront des carences en nutriments. En effet les poissons n’étant pas là vos plantes n’évolueront pas dans de parfaites conditions. C’est cependant le bon moment pour qu’elles développent leurs racines qui absorberont les nitrates de l’eau beaucoup plus facilement lorsque les poissons seront introduits dans le bac.

Prenez le temps de choisir vos plantes et vos aromates. Laissez leur développer leurs racines qui seront comme des filets qui absorberont les nitrates de l’eau produits par vos poissons. En surveillant quotidiennement votre système, il vous le rendra au centuple. Armez-vous de patience et laissez faire la nature !

A propos de l'auteur :

La Fédération Française D'Aquaponie a pour but de fédérer et de coordonner le déploiement de l'aquaponie en France via des micro-fermes pilotes et la création d'éco-lieux de rencontres. Rejoignez l'aventure en adhérant à la FFDA.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X