Interview Antoine Lemoine, BarnaPonics

Chers lecteurs aquaponistes,
Nous vous proposons aujourd’hui notre première interview d’aquaponiste sur AquaponieFrance.com. Pour bien débuter nous sommes partis à la rencontre d’un aquaponiste passionné et très actif, il s’agit de Antoine de BarnaPonics qui nous a gentiment répondu. Vous pourrez retrouver le site d’Antoine à la fin de cet article ainsi qu’un lien vers sa page Facebook.

Antoine-Barnaponics

Antoine BarnaPonics en compagnie de Murray Hallam de chez Practical Aquaponics en Australie.

Place à l’interview de Barnaponics!

AquaponieFrance: Bonjour Antoine. Nous sommes très heureux de t’accueillir aujourd’hui sur notre site AquaponieFrance.com pour cette première interview. Pourrais-tu commencer par te présenter à nos lecteurs ?

Antoine Barnaponics: Bonjour à tous, je m’appelle Antoine j’ai 27 ans et j’habite à Nantes. L’aquaponie me passionne depuis maintenant quatre ans. A l’époque l’essentiel de l’information « Aquapo-geek » se trouvait sur des forums australiens et nord américains. Mon d’anglais n’était pas terrible, j’ai fait mon sac à dos et je suis parti rencontrer les précurseurs en Australie.
Aujourd’hui l’aquaponie je ne peux plu m’en passer, je construis et entretient des systèmes tout en continuant à voyager pour rencontrer les utilisateurs de cette méthode de culture.

 

AquaponieFrance: Super comme parcours, c’est bien d’aller à la source de l’information! C’est vrai qu’à l’époque on n’accédait pas aussi facilement aux guides et cours d’aquaponie mais heureusement les temps changent et on voit des sites d’aquaponie fleurir sur le web français. Nous sommes de grands curieux, tu pourrais nous dire pourquoi tu as choisi BarnaPonics?

Antoine Barnaponics: BarnaPonics, c’est un clin d’œil au maraîcher qui à marqué mon enfance dont le prénom était Barnabé.

 

AquaponieFrance: En quelques phrases ou mots, comment définirais-tu l’aquaponie ?

Antoine Barnaponics: L’aquaponie, c’est un mini écosystème artificiel dans lequel les effluents de poisson nourrissent les plantes, en échange les plantes purifient l’eau. L’ammoniaque rejeté par les poissons est transformé en nitrates grâce à des bactéries nitrifiantes, en trop grande quantité les nitrates peuvent être toxiques pour les poissons d’où l’intérêt de trouver l’équilibre parfait entre poissons et plantes, il faut assez de poissons pour nourrir les plantes et suffisamment de plantes pour assimiler ces nitrates.

 

AquaponieFrance: Qu’est-ce qui te motive dans ce système de culture et comment as-tu découvert l’aquaponie?

Antoine Barnaponics: Ce qui me motive le plus c’est sans doute le fait qu’il y ait encore beaucoup de choses à découvrir techniquement, chaque système est différent et il est assez difficile de standardiser un système aquaponique. De plus c’est un mouvement international et cela me permet de faire beaucoup de rencontres à l’étranger. J’ai découvert l’aquaponie au printemps 2011 lors d’un voyage à Londres grâce à un ami qui m’a fait découvrir le FARM:shop (http://farmlondon.weebly.com/farmshop.html)

 

AquaponieFrance: Selon toi, quels sont les avantages de l’aquaponie par rapport à d’autres modes de culture plus traditionnels ?

Antoine Barnaponics: L’aquaponie permet d’économiser de l’eau, de cultiver là ou il y a peu d’espace ou là ou le sol n’est pas cultivable… Mais pour moi le principal avantage qui peut être une contrainte pour certains, c’est l’obligation de cultiver sans engrais chimiques et pesticides pour ne pas polluer l’eau du système.

 

AquaponieFrance: A qui s’adresse l’aquaponie selon toi?

Antoine Barnaponics: Aux jardiniers aquariophiles, aux aventuriers de la bricole, aux explorateurs horticoles, aux maraîchers connectés…

 

AquaponieFrance: Quelles sont les limites éventuelles de l’aquaponie ?

Antoine Barnaponics: Des limites, je n’en vois pas vraiment mis à part le manque de soleil et les températures négatives.

 

AquaponieFrance: Sans entrer dans des détails trop précis, de quoi a-t-on besoin pour se lancer dans l’aquaponie ?

Antoine Barnaponics: Il vous faut des poissons, des plantes, des bacs, des tuyaux, une pompe, de l’eau et du soleil. Du calcium pour pouvoir rehausser votre pH.
Il vous faut aussi passer quelques heures à faire des recherches sur internet pour apprendre à cycler et à mettre en route votre système et comprendre comment fonctionne un système aquaponique.

 

AquaponieFrance: Peut-on fabriquer soi-même un système complet d’aquaponie ?

Antoine Barnaponics: Oui, peut importe votre budget, l’espace qui est disponible ou vos connaissances en aquariophile et horticulture, aujourd’hui on trouve tout un tas de schémas, notices et explications qui permettent à tout le monde de tenter l’expérience en construisant un premier système viable.

 

AquaponieFrance: Et toi, il est comment ton système? Tu y fais pousser quoi et tu as quoi comme poissons?

Antoine Barnaponics: J’ai actuellement plusieurs systèmes qui fonctionnent, le principal est à Nantes en extérieur, il est composé de 4 bacs, un pour les poissons rouges, un pour les écrevisses et deux bacs de culture. J’y fait pousser beaucoup de plantes différentes tomates cerises, fraises, kale, radis, courges, mescluns, aromatiques en été. Salades, choux, radis et aromatiques en hiver . Actuellement je fait des tests sur un pied d’artichaut et je viens de récolter des carottes parisiennes.

 

AquaponieFrance: Souhaiterais-tu ajouter quelque chose ?

Antoine Barnaponics: Sachez que plus votre système sera grand (plus de 300 litres) plus il sera stable et moins vous aurez à en contrôler le pH ou à le rehausser.
N’oubliez jamais que vous êtes avant tout un éleveur de bactéries. Si les bactéries se développent bien et sont entretenues dans votre système, vos plantes et poissons vous le rendront.

 

AquaponieFrance: Très bien Antoine! Merci pour toutes ces informations, ce fût un plaisir que de t’accueillir virtuellement sur notre site. Pour conclure cette interview, tu pourrais nous parler de tes projets aquaponiques à venir? 

Antoine Barnaponics: Aujourd’hui je souhaite poursuivre mes voyages pour rencontrer les utilisateurs de cette technique de culture, découvrir leurs méthodes et leur savoir faire. Je souhaite également construire de nouveaux systèmes et partager mes connaissances avec ceux qui veulent apprendre l’aquaponie. <(((((°>

 

AquaponieFrance: A bientôt Antoine, nous te souhaitons plein de réussite dans tes nombreux projets. Merci encore pour cette interview très enrichissante!

Antoine Barnaponics: Merci pour votre temps et à bientôt.

 

 

Pour en savoir plus sur Barnaponics:

Voir la page Facebook de Barnaponics: https://www.facebook.com/BPonics-456765827690740/
Voir le blog Barnaponics, la page des potagers urbains d’Antoine Techniques de culture hors sol organiques / Matérialisation d’écosystèmes / Potagers urbains  : http://barnaponics.blogspot.fr/

 

Vous êtes vous aussi aquaponiste ou porteur d’un projet aquaponique et vous souhaitez voir votre interview sur notre site? Contactez-nous.

A propos de l'auteur :

Passionné d'aquaponie et de permaculture, j'apporte ma petite pierre à l'édifice en menant diverses activités de promoteur de l'aquaponie en France.

2 commentaires sur “Interview Antoine Lemoine, BarnaPonics

  1. Une bonne tête, des bonnes idées, un bon article, le bon cocktail pour détendre ses lecteurs! Merci à vous et merci à Antoine pour son engagement!

  2. Salut j’aime voir ces pensées et actes positives c’est un bel espoir pour la planète

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X