Interview Pierre Harlaut – Aquaponie.biz

Chers aquaponistes,

Voici l’interview de Pierre Harlaut, actuellement président de la FFDA. Si vous souhaitez participer à ces interviews, vous pouvez nous contacter via le forum aquaponie ou la page contact.

 

Fabien S. – AquaponieFrance : Bonjour Pierre, une fois n’est pas coutume c’est toi qu’on interviewe aujourd’hui. Ce sera pour nous l’occasion de faire un point sur la FFDA et sur les projets que tu es en train de mettre en place.

Pierre Harlaut – Aquaponie.biz : Bonjour Fabien, en effet, pour une fois on inverse les rôles dans ces interviews AquaponieFrance. Je suis heureux d’avoir la parole aujourd’hui pour éclaircir certains points et pour évoquer les projets du moment. 2018 aura encore été une superbe année pour l’aquaponie, et ce n’est pas fini!

 

Fabien S. – AquaponieFrance : Quand tu parles de superbe année, tu te bases sur quoi?

Pierre Harlaut – Aquaponie.biz : Quand on regarde le travail qui a été effectué par tous les acteurs de l’aquaponie en France et en francophonie, on sent une véritable percée de cette technique de culture innovante. Le public est très réceptif à l’aquaponie, on sent qu’en 2018, une prise de conscience massive se fait ressentir. Je me rappelle qu’au tout début de l’aquaponie en France, on était submergé de commentaires et remarques négatives sur l’aquaponie. On entendait que l’aquaponie était inconfortable pour les poissons, que les productions avaient un goût de poisson, qu’il n’y avait que la culture en pleine terre qui pouvait donner des fruits et légumes avec du goût etc… Toutes ces idées reçues et fausses affirmations se sont dissipées au fil du temps et on sent que les choses changent.

Nous étions à la Foire de Châlons avec un stand AquaponieFrance & Aquaponie.biz et cette année de nombreux agriculteurs en recherche de diversification ont passé du temps avec nous pour parler de leurs projets, de leurs craintes et de leur constat sur l’agriculture telle qu’on leur avait appris. De plus en plus d’agriculteurs se rendent compte de leur rôle crucial dans la survie de l’humanité et c’est encourageant de voir leurs nouvelles aspirations et leur envie de s’émanciper des produits phytosanitaires et autres engrais de synthèse.

Côté particuliers, nous avons reçu aussi des centaines d’encouragements, de félicitations et de prises de contact alors que l’année dernière à la même foire, nous ne recevions que des « bon courage ».

On peut aisément affirmer qu’en 2018, les français sont prêts à vivre ce changement de paradigme et je t’assure que ça fait vraiment du bien, enfin, d’être pris au sérieux et plus seulement pour des rêveurs.

Stéphane Travert, Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, le préfet de la Marne et Maximin Charpentier, Président de la Chambre d’Agriculture de la Marne devant le système aquaponique en DWC.

 

Fabien S. – AquaponieFrance : C’est vrai qu’on parle de plus en plus d’aquaponie dans les médias, on voit même des reportages sur la permaculture et toutes ces formes d’agricultures novatrices. Avec tous ces changements, tu sens que l’aquaponie prend de l’ampleur, quels sont tes projets personnels et professionnels pour les mois et années à venir?

Pierre Harlaut – Aquaponie.biz : L’aquaponie est en train de se structurer, on voit pas mal de changements dans l’approche qu’ont les gens dans leur pratique de l’aquaponie. Alors qu’à l’époque on comptait principalement des bricoleurs et amateurs de jardinage de loisir, nous recevons actuellement plus de demandes d’aide à l’installation en maraîchage que de demandes pour des petits systèmes domestiques.

C’est d’ailleurs là que la FFDA peut intervenir et aider les porteurs de projets. A l’heure actuelle nous avons tissé des liens et partenariats avec plusieurs dizaines de fournisseurs dans le domaine du maraîchage et de l’aquaculture et la demande augmentant, nous avons sans cesse de meilleurs prix sur le matériel professionnel. Nous commençons également à avoir une bonne expérience dans toutes les démarches et la technique requises pour installer des serres ou systèmes de grande ampleur. Cela fait partie du quotidien et nous savons très bien le gérer puisque nous accompagnons déjà plusieurs personnes de A à Z dans leurs démarches, de l’idée jusqu’à la phase de commercialisation des produits.

Grâce à notre réseau nous arrivons également à porter les projets rapidement aux yeux de tous et savons donner aux porteurs de projets le petit coup de pouce nécessaire à leur lancement.

 

Fabien S. – AquaponieFrance : Mais du coup, tu pourrais nous en dire plus sur la FFDA et son rôle?

Pierre Harlaut – Aquaponie.biz : La Fédération Française D’Aquaponie connaît pas mal de changements à mesure que le nombre d’adhérents augmente. Disons qu’on a réussi à poser les bases (site web, formations, vidéos Youtube, etc) mais que maintenant il faut commencer à ériger les murs et commencer à se structurer. Tout cela n’était pas possible à l’époque mais nous commençons à avoir le nombre d’adhérents suffisant pour peu à peu nous répartir les rôles, c’est là que tout va commencer et que l’association va prendre tout son sens.

Essais sur des haricots Mungo en NFT dans la serre de Pierre.

Côté actions, la FFDA a pour but de fédérer mais également de promouvoir l’aquaponie en francophonie. Nous continuons à diffuser des contenus ludiques et pédagogiques via la chaîne Youtube de Norbert Aquaponie qui publie une à deux vidéos par semaine dans lesquelles il explique clairement l’aquaponie pour que toutes et tous puissent s’y lancer sans trop de tracas. Nous travaillons également sur un MOOC d’aquaponie qui regroupera les vidéos de nos différents adhérents dans un seul et même site. Les contenus y seront triés par leçons et tout le monde pourra profiter de ces cours didactiques en ligne.

Tous ces services sont gratuits mais prennent beaucoup de temps c’est pourquoi tout ne va pas toujours au rythme souhaité. La plupart d’entres nous travaillons sur l’association durant notre temps libre et les choses sont parfois plus longues qu’espéré.

En parallèle de ces actions, nous proposons un forum de discussions qui permet de centraliser les discussions qui se font autour de l’aquaponie. On y ajoute régulièrement des rubriques et là aussi ça commence à devenir intéressant puisque nous comptons 340 membres inscrits.

Pour faire simple et ne pas m’éparpiller, voici l’objet exact de notre association :  la Fédération Française D’Aquaponie a pour but de développer la pratique de l’aquaponie en France ; Composée de promoteurs et pionniers de l’aquaponie en France, l’association encourage un retour à la nature et un mode de vie plus sain grâce à l’aquaponie et à la permaculture.

A l’heure actuelle nous cherchons des forces vives pour planifier les actions à venir. Si vous avez envie de vous investir dans la FFDA, contactez-nous.

 

Fabien S. – AquaponieFrance : Donc si quelqu’un ici veut se lancer dans le maraîchage en aquaponie, il faut qu’il fasse quoi?

Pierre Harlaut – Aquaponie.biz : Tous les porteurs de projets de ferme aquaponique peuvent nous contacter par mail ou téléphone à condition que les bases du projet soient posées. Pour l’instant nous ne pouvons pas répondre à tout le monde et nous attendons que les projets soient déjà un peu définis et clairs avant d’intervenir. Dans ces cas là nous demandons le maximum d’informations pour commencer à étudier la faisabilité du projet en fonction du budget et des besoins.

Avant de se lancer dans le maraîchage, il faut bien entendu planifier et orchestrer tout au millimètre car les démarches sont longues et les choix peuvent impacter un projet sur les années à venir. Pour mettre toutes les chances de son côté il faut absolument réaliser une étude technique et commerciale préliminaire avant d’envisager la création de la serre aquaponique.
Nos études sont vraiment très complètes et sont réalisées par Laurent Queffelec (Ferme Aquaponique Du Cotentin) et moi-même. Jusqu’à présent, cela a été très encourageant et nous arrivons toujours à dissiper les craintes et appréhensions de nos clients, et c’est très important quand on parle de crédits, d’investissements et de changements radicaux de mode de vie.
Voici le genre de contenu de nos études :
  • Conseil en dimensionnement et configuration de l’installation
  • Optimisation et proposition de l’aménagement de la serre
  • Première analyse des contraintes techniques et budgétaires
  • Devis et listing provisoire du matériel et équipements nécessaires
  • Fourniture d’une illustration 3D de l’installation
  • Estimation des coûts de l’installation et construction (matériel, consommables et structure)
  • Estimation des charges d’exploitation mensuelles et annuelles
  • Estimation des productions et rendements pour la zone France
D’ailleurs pour toutes les études vous pouvez vous rendre sur la page dédiée au bureau d’études en aquaponie : Bureau d’études Aquaponie.

 

Fabien S. – AquaponieFrance : Et avec Laurent, vous avez des projets de ferme qui sont déjà opérationnels?

Pierre Harlaut – Aquaponie.biz : Pour le moment aucun projet n’est encore véritablement lancé mais cela ne saurait tarder. Nos projets les plus aboutis sont Le Potager Des Poissons et la ferme que créé Laurent bien évidemment.

Ferme de Laurent et Stéphanie Queffelec – FermeAquaponiqueDuCotentin.

Les premières récoltes et lancements de projets n’auront lieu qu’au printemps prochain. Si tout se passe bien, en 2019, nous aurons contribué à l’aboutissement de plusieurs projets un peu partout en France.

Ferme de Benoît et Jehanne Desormeaux – Le Potager des Poissons

Viendra alors une phase de déploiement ainsi que la création d’un label pour tous ces maraîchers en aquaponie. En effet, nous voyons de plus en plus la pratique dévier et se détourner de son but premier  qui est de nourrir sainement et localement les populations en limitant la consommation de ressources. L’aquaponie devient une mode et les dérives vont bientôt commencer à se voir.

C’est pour cela que nous aimerions mettre en place une charte éthique qui engagerait les producteurs à la respecter pour rester cohérents et en accord avec nos principes. Pour nous, l’aquaponie est et continuera d’être cette agriculture où nous ne pouvons mettre d’engrais et où nous ne pouvons pas utiliser de pesticides, notre discours est assez clair là dessus.

 

Fabien S. – AquaponieFrance : Très bien, pour finir cette interview, je te propose que tu nous parles cette fois-ci de tes projets personnels et professionnels avec Aquaponie.biz.

Pierre Harlaut – Aquaponie.biz : J’allais y venir justement, c’est bien qu’on en parle. Suite au succès grandissant de l’entreprise et de la boutique, j’ai de moins en moins de temps pour moi et je commence à ne plus réussir à suivre ce rythme de travail infernal. Plus le temps passe et plus j’ai envie de devenir moi aussi maraîcher et de vendre mes productions. Quand j’y pense, je me rends compte que l’aquaponie a omnibulé mon esprit durant ces dernières années ; j’ai des systèmes aquaponiques chez moi dans le salon, dans le jardin, dans la grange, chez mes parents, chez mes amis, etc…  En y réfléchissant j’en fais beaucoup trop et je n’arrive plus à suivre donc je vais commencer à me structurer et à amorcer un virage à moyen terme vers le maraîchage et l’horticulture en parallèle des activités de formation, de boutique et de bureau d’études. Mon projet est de créer une ceinture maraîchère autour de la ville de Reims. J’y prévois de créer plusieurs fermes en aquaponie et en permaculture et d’y former les futurs maraîchers de demain tout en développant une activité de réinsertion sociale par le maraîchage. C’est profondément ancré en moi et j’ai envie de continuer à partager mon savoir et d’apporter mon témoignage aux personnes qui ne sont plus en phase avec leur vie.

J’aimerai aussi créer une nouvelle chaîne Youtube un peu plus professionnelle et destinée aux maraîchers. Depuis quelques jours, je m’intéresse à la façon de réaliser de belles vidéos car je ne suis pas satisfait de celles que je fais actuellement. Une fois ces deux chaînes créées, je pense aussi élargir les sujets traités par ma chaîne Aquaponie & Permaculture. J’aimerai y aborder des sujets et parler des choses qui me passionnent à côté de l’aquaponie… oui, oui, je suis dévoré par mes passions et j’ai un besoin grandissant de partager tout cela aux personnes qui me suivent! 😀

Après 4 années de développement sur le Permacube et le produit étant totalement abouti, je suis en train de confier la commercialisation du Permacube à des partenaires qui vont pouvoir porter le Permacube là où il doit être avec de vrais moyens. J’aime créer, je suis un peu un artiste et la commercialisation ce n’est vraiment pas mon truc, je préfère les défis!

En parlant de défi, Fanny et moi attendons un enfant pour la mi-novembre et nous devons commencer à réussir à cloisonner le travail/passion de notre vie personnelle, c’est pourquoi j’ai entrepris de migrer les locaux de la boutique vers un autre endroit. J’ai la chance d’avoir peut-être trouvé un petit local dans un corps de ferme du village. Depuis un mois, je travaille en binôme avec un de mes voisins et ça change la vie de bricoler à deux. Nous sommes en train de prendre en main le jardin chez mes parents pour pouvoir à nouveau accueillir les formations qui reprendront vers décembre.

Pour résumer, les maîtres mots pour les prochains mois sont : mes projets en maraîchage, se concentrer sur le développement de l’association, profiter de ma famille, reprendre du temps pour moi et réorganiser mon jardin.

 

Fabien S. – AquaponieFrance : Et bien ça promet! Je te souhaite de garder ton optimisme et de pouvoir mener tes projets à bien. Merci pour cette interview!

Pierre Harlaut – Aquaponie.biz : C’est moi qui te remercie! A bientôt.

 

 

Pour aller plus loin vous pouvez visiter le site de Pierre et le suivre sur les réseaux sociaux ici :

Site web : http://www.aquaponie.biz

Facebook : https://www.facebook.com/aquaponie.biz?fref=ts

Twitter : https://twitter.com/AquaponieFrance

Youtube : https://www.youtube.com/channel/UCLqf7XXF7L08GUAv63VIndQ

A propos de l'auteur :

Passionné d'aquaponie et de permaculture, j'apporte ma petite pierre à l'édifice en menant diverses activités de promoteur de l'aquaponie en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X