hécatombe de truites!

Ce sujet a 6 réponses, 2 participants et a été mis à jour par  Nicolas, il y a 1 mois et 1 semaine.

  • Auteur
    Messages
  • #6147

    Dupont
    Participant

    Hello,

    mauvaise nouvelle, j’ai perdu 20 truites sur 30…

    je vois deux causes possibles, qui sont peut-etre combinées:

    1. Le niveau du puits était trop bas. Du coup la pompe avait du mal a fonctionner et peu d’eau circulait. Comme la circulation était mauvais, l’eau du DWC n’était pas renouvelée. Or c’est dans le DWC que j’avais placé mon Seneye. Les valeurs sont donc restées constantes et je n’ai pas eu d’alerte.

    2. Le sureau placé juste au-dessus du système (poissons, puits et bac de culture) est mûr. Et je me demande seulement maintenant (trop tard) si le sureau est toxique. Hé bien oui il l’est! (voir http://www.passionbassin.com/forum1/forum.php?f=6&view=581). Et je ne sais plus si le couvercle était mis sur la cuve des poissons, donc il est possible qu’il y ait eu plus de sureau dans l’eau que d’habitude…

     

    1+2 : Comme l’eau circulait peu, le sureau qui tombe dans la cuve n’a pas été filtré, et l’eau n’a pas été assez renouvelée…

     

    Actions:

    • Ce n’est pas un probleme d’oxygénation (la pompe fonctionnait bien).  Mais j’ai temporairement dirigié plus d’eau vers les poissons que vers le filtre pour aider les truites
    • J’ai ajouté 200L d’eau dans le puits, Cela diluera au moins un peu le sureau
    • J’ai dû partir au travail, et je n’ai donc pas encore pu couper les branches de sureau. Heureusement j’ai fermé la cuve des poissons avec le couvercle ce qui évitera une sur-contiamination.
    • J’ai déplacé le capteur Seneye pour le mettre dans la cuve des poissons. Si le probleme est bien une intoxication, le Seneye n’aurait rien détecté vu qu’il mesure uniquement le PH, Temp et amoniaque. Mais bon, autant le mettre au plus pres des poissons…

    En plus de cela j’ai une panne électrique à la maison et le système tourne sur les batteries. J’espère que ça tiendra la journée…

     

    y’a des jours comme ça…

     

    Vincent

  • #6160

    Dupont
    Participant

    La suite…

    en rentrant du boulot hier soir j’ai évidemmet constaté que le reste des poissons était mort aussi.

     

    j’ai nettoyé les filtres et la pompe, remis 200L d’eau …  et surtout coupé les branches de sureau qui sont au dessus des bacs

     

     

    j’hésite a manger les plus grandes truites, qu’en pensez-vous?

    Vincent

  • #6169

    Nicolas
    Participant

    Salut Vincent,

    Désolé d’apprendre cette nouvelle! 🙁

    Mais tu sembles avoir bien réagi. Action immédiate pour remettre le système en route et analyse du problème (Très  important de déterminer la source du problème, c’est comme çà qu’une « erreur » enrichit notre expérience).

    De mon côté aussi, à mon retour de congés je n’avais plus de recirculation dans le bac à poissons en raison d’un niveau trop bas dans le puisard. L’eau était assez chargée mais les carpes  ont résisté.

    Bonne idée de mettre le capteur au plus près des poissons; même si les mesures doivent être homogène dans le système, cela pourrait permettre de détecter un problème de recirculation de l’eau (Donc pic ammoniac m) ?

    Pour ta question ‘puis-je manger les truites’, de nature méfiante je ne l’aurai pas fait (mais ce n’est pas une réponse très scientifique!).

    Bon courage

    Nicolas

     

     

  • #6170

    Dupont
    Participant

    hello

    j’ai eu une bonne discussion par téléphone avec Jean-Claude Goudeau (https://www.truitesaquaponiques.com) et selon lui le problème n’est pas le sureau mais plutôt le manque de circulation d’eau, surtout pour des truites. Je pense que le manque de circulation entraine une augmentation de l’ammoniaque dans l’eau.

    J’avais une panne électrique, et je me suis rendu compte hier qu’elle vient du câble d’alimentation de la pompe qui était à moitié sectionné. Je me suis pris une petite décharge en touchant la structure de la cuve IBC…(brrrr!) Selon Jean-Claude ce n’est pas non plus une cause possible pour les poissons (ils seraient tous morts en une fois).

     

    On a tout de même mangé les plus grandes truites. Elles étaient bonnes et on n’a pas été malade… 😉

     

    Je pense que j’aurais dû avoir (et utiliser) un bac « hopital » indépendant. Au moins j’aurais pu déplacer les truites encore vivantes dedans et leur fournir assez d’eau (sans ammoniaque ni sureau) et d’air et sans perte électrique ;-).

     

    Vincent

  • #6171

    Nicolas
    Participant

    Merci pour ce retour d’info.

    Je note l’idée d’un bac ‘Hopital’   lors que je vais réfléchir à  l’agrandissement de mon système.

    Nicolas

     

  • #6197

    Dupont
    Participant

    « non di djou » comme on dit chez moi, encore des poissons morts!

     

    Cette fois j’ai compris:

    • l’aspiration du fond du bassin se bouche progressivement à cause des déchets des poissons. Comme beaucoup, j’avais mis un bouchon au bout de mon tuyau vertical d’aspiration, que j’avais percé de trous. Les trous étaient trop petits et trop peu nombreux pour aspirer correctement
    • le niveau d’eau monte et fini par déborder en dehors du système car le trop plein n’est pas assez efficace. L’eat sort simplment du bac des poissons et se perd en terre
    • la pompe n’a plus assez d’eau dans le puits et n’entraine plus assez d’eau vers les poissons

     

    j’ai donc changé ceci:

    • nouveau système d’aspiration vers les filtres.  J’ai mis un T au fond avec 2 entrées avec grillages de 4mm. Si un côté se bouche, l’autre sera toujours là… Le tuyau est en 50mm
    • modification du trop plein existant (N°1) (50MM) pour déclencher un effet siphon en U lorsque l’eau monte de trop. Le débit en évacuation est beaucoup plus grand  ce qui réduit le risque de débordement.
    • ajout d’un second trop plein du bac des poissons vers le puits (n°2, en 40mm). Son niveau est un peu plus haut que le premier (la « dernière chance » 😉

     

    En fonctionnement normal, l’aspiration vers les filtres se fait par gravité, et ne suffit pas a évacuer toute l’eau apportée par la pompe. Donc une bonne partie de l’eau s’écoule déjà par le trop plein n°1. Le niveau se stabilise dans le bac à poisson grace aux 2 évacuations (filtre et trop plein N°1)

    Ce n’est que si l’évacuation vers le filtre se bouche (et que le niveau monte un peu) que le trop plein agit en mode « siphon en U », ce qui augente son débit et permet de compenser l’arrivée d’eau de la pompe. En fait le siphon est dû au niveau d’eau dans le bac et au fait que le tuyau d’évacuation vers le puits est en pente avec un coude à son extrémité.

     

    Evidemment il y a toujours le risque si les trop pleins sont bouchés à cause de feuilles ou autres…

    j’ai mis des grilles sur les tuyaux.  Je pourrais aussi utiliser une sorte de skimmer comme dans les piscines pour éviter de boucher les tuyaux… vous faites comment vous?

    Vincent

     

     

     

  • #6202

    Nicolas
    Participant

    Bonjour,

    De mon côté, j’ai récupéré des bidons ayant servis au conditionnement de cornichons. Au fond de ceux-ci, il y avait un « grillage » en plastique (alimentaire) avec une maille de 8 mm environ.

    et voilà ce que j’en ai fait :

     

    J’utilise un tuyau en  32 qui fonctionne bien mais je ne peux plus augmenter mon entrée d’eau dans le poisson. Aucun soucis pour mes carpes, mais pour des truites cela pourrait être un peu juste.

    Nicolas

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

X