Les turicules, petit bonus pour l'aquaponiste?

Mots-clés : ,

  • Ce sujet contient 3 réponses, 4 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par AvatarJoachim, le il y a 2 années.
Vous lisez 3 fils de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #3832
      AvatarPierreH
      Maître des clés

      Les turicules au service de l’aquaponiste? Pourquoi pas!
      Nous savons que les vers de terre sont nos grands amis au jardin mais peut-être qu’ils nous réservent encore des surprises pour l’aquaponie.

       

      Composition minérale turicules

      Qui parmi vous aurait envie de tester ce type de complémentation naturelle et facile à faire? Comment l’utiliser?

      Des témoignages? Des avis ou idées? Si des hydroponistes passent par là, vous êtes évidemment les bienvenus.

       

       

      Pierre

       

      Liens utiles : Boutique aquaponie / Conseils & tutos

      Pensez à vous localiser sur la carte pour faciliter les rencontres : Carte des membres

      "I'm a day dreamer and a night thinker."

    • #4270
      AvatarTed
      Membre

      J ai mis des billes d argiles en bas du système, de la fibre coco sur la couche supérieure. J ai incorporé kkes vers pour nettoyer les racines mortes, j attends le recul pour voir le résultat. Bonne idée si vous avez des retours

       

    • #4353
      YoannBYoannB
      Participant

      As tu revue tes vers de terre depuis leur installation ? J’ai mis une 20ene de ver de terre rouge, ceux spécifique pour lieu confiné qu’on utilise dans le lombricomposte. Je me demande si ils peuvent se noyer 🙂

    • #4354
      AvatarJoachim
      Participant

      De ce que j’ai lu, un vers de terre ne se noie pas, il meurt d’asphyxie (manque d’oxygène, je ne suis pas sûr que ce soit le terme exacte « asphyxie »). Il n’a pas de système respiratoire à proprement parlé (pas de poumons ou branchies), il capte l’oxygène de manière cutanée, donc s’il se retrouve dans une eau suffisamment oxygénée, il vie normalement (je pense pas que ça peut durer des jours comme ça pour autant), mais si les marées de ta table font bien leur boulot, les vers vivent très bien entre l’environnement « noyé » et « aérien » du lieu dans lequel ils vivent dans une table à marées, pas la peine pour eux de faire de l’apnée tout les quarts d’heure…

Vous lisez 3 fils de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
X