Serre partiellement enterrée : qu'en pensez-vous ?

Accueil Forums Bricolage, astuces, systèmes & DIY aquaponie Présentation de vos projets Serre partiellement enterrée : qu'en pensez-vous ?

Mots-clés : 

Ce sujet a 5 réponses, 3 participants et a été mis à jour par  Joachim, il y a 2 semaines et 3 jours.

  • Auteur
    Messages
  • #6388

    Toshi
    Participant

    Bonjour à tous,

    Je me permets de m’adresser à vous afin de solliciter vos conseils en vue de l’aménagement de ma serre aquaponique (ou peut-être mixte) au printemps prochain.

    J’habite dans le sud de la Belgique, en Ardenne (on atteint rarement les -20 en hiver). Je compte faire une serre de 5×3,5 ou 7×3,5, j’hésite encore. Elle sera avant tout destinée à la pratique de l’aquaponie : une cuve IBC de 1.000 litres sera enterrée et hébergera les truites. Les bacs de culture (des moitiés de cuves IBC) seront alignés le long des parois. Pour des raisons pratiques et afin de chauffer la serre gratuitement, j’y mettrai également un poulailler de 3-4 poules, qui communiquera avec l’extérieur par un simple petit trou (juste la taille pour passer). J’envisage également de mettre un composteur (il paraît que ça peut également faire gagner quelques degrés). S’il reste de la place, je ferai de la culture potagère classique.

    Afin de profiter de l’inertie thermique du sol et de maintenir une température relativement constante (et surtout d’éviter le gel), j’envisageais d’enterrer partiellement la serre : la terre extraite du trou serait placée sur les côtés pour augmenter artificiellement l’enterrement. Par exemple, en creusant un trou de 30-40 cm de profondeur et en mettant la terre enlevée sur les côtés de la serre, on obtiendrait un enterrement de 30+30 = 60 cm ou 40+40 = 80. Quelle forme donner au remblais ? Sur certains côtés (dont celui du poulailler), ce seraient de simples talus en pente douce, couverts de gazon ; sur les autres, je pensais aménager des « carrés » potagers d’environ un mètre de large qui courraient le long de la serre, soutenus par des planches à l’extérieur. La structure de la serre serait bien entendu conçue en fonction : sur tout le périmètre, une semelle en béton et un mur en parpaings aussi haut que l’enterrement (donc 60 ou 80 cm de hauteur au total).

    J’ai vu beaucoup de choses à propos de serres entièrement enterrées (style sud-américain), mais n’ai presque rien trouvé concernant des serres enterrées sur une faible profondeur. Est-ce intéressant d’enterrer sur une faible hauteur (surtout en sachant que la moitié de l’enterrement sera en fait « hors-sol ») ? Cela permettra-t-il de profiter quelque peu de l’inertie thermique de la terre ?

    Je m’interroge aussi sur l’esthétique de la chose : mon père m’a fait remarquer que ça ressemblerait aux bunkers (« igloos ») à munitions de notre armée ; mon épouse, elle, en a marre que je parle sans cesse de jardinage ou d’aquaponie et ne prétend pas donner son avis… Qu’en pensez-vous (du projet, pas de mon épouse :roll: ) ?

    Autre point d’attention : mon voisin m’a dit que la germination nécessitait des températures assez élevées que je n’atteindrais peut-être pas en enterrant ma serre. Faut-il s’en inquiéter ?

    Enfin, dernier point un peu hors-sujet concernant l’habillement de la serre : je compte appuyer une structure en bois (style « SLS » traités) sur les murs en parpaings. J’hésite encore entre une bâche pour serre (coût env. 200-250 euros) ou des panneaux de polycarbonate de 16 mm (probablement bcp plus cher, j’attends des devis). Au risque d’abuser, pourrais-je vous demander vos conseils dans ce domaine également ? Des personnes me signalent que les bâches vieillissent vite et mal, mais j’ai déjà entendu dire ça aussi du polycarbonate. Cela dit, ce dernier a au moins l’avantage d’isoler et de résister à la grêle (rare chez moi, mais on ne sait jamais…). On lit tout et son contraire… Qu’en pensez-vous ?

    Mon idée est-elle complètement idiote ? Je précise que je suis un parfait débutant en matière de jardinage et que mes connaissances sont très limitées. Ne me ménagez pas, n’hésitez surtout pas à critiquer.

    Un grand merci d’avance pour votre aide.

    fichiers attachés:
    You must be logged in to view attached files.
  • #6391

    Dupont
    Participant

    Bonjour Toshi,

    L’avantage de la serre enterrée est de conserver bcp d’inertie par le fait qu’elle est sous-terre. Si tu utilise juste des remblais derrière un mur de blocs, tu risques de ne pas avoir assez de terre pour être vraiment « enterrée » et bénéficier des effets. Assures-toi d’avoir 30 à 50cm de largeur de terre à l’extérieur. Je dis 30 un peu par hasard, mais le plus c’est le mieux. L’idée est d’éviter que le froid puisse rentrer dans la serre et le sol par là. Donc j’éviterais le plan incliné.
    C’est peut-être pour cela que tu ne vois pas d’exemples de serre semi-enterrée? (c’est une question, pas une critique)

    Dans la serre, essaie d’utliser le sol au max. Par exemple pour des plantations classiques. c’est un espace qui coût cher, rentabilise-le!

    Evites les poules dans la serre, elles vont tout ravager, et elles savent sauter assez haut. Il y a donc un risque qu’un poule arrive sur ton bac de culture, non?

    Je n’ai pas de connaissance sur les matériaux. Ma serre est en verre.

    Mon expériene avec les truites est désastreuse. Tu devrais commencer avec des poissons plus simples à gérer, comme des carpes ou poissons rouges.

    Ma femme partage l’avis de ta femme. 😉

     

    Bonne continuation, tiens nous informés.

    Vincent

  • #6393

    Toshi
    Participant

    Merci pour ta réponse, ami hannutois. 😉

    Ta remarque concernant la « largeur » de terre de remblais me semble pertinente : les carrés potagers alignés contre la serre feraient probablement 1 mètre de largeur. Bien entendu, c’est de la terre qui sera souvent remuée et donc peu tassée, ce qui ne favorise pas l’isolation… J’essaie d’exploiter utilement (et aussi esthétiquement que possible) la terre de remblais.

    Je vous rassure concernant les poules : elles seront séparées du reste de la serre. Mon idée de départ était de leur faire un vrai poulailler classique fermé, mais « léger » du point de vue matériaux (il ne sera pas exposé aux éléments) afin que sa chaleur traverse les parois et aille dans la serre. J’ai vu aussi sur internet des poulaillers de serres ouverts et organisés en étagères, les poules étant maintenues dans leur espace par un simple treillis : mais je suppose que le froid qui s’engouffre par l’ouverture du poulailler peut alors se répandre directement dans la serre, sans rien pour le retenir…

    Les truites sont-elles si difficiles ?

    Concernant mon projet en général, je vois que tu ne sembles pas convaincu, mais que ça ne te semble pas complètement idiot non plus, c’est déjà ça…

    Bonne soirée,

     

  • #6475

    Joachim
    Participant

    J’ai ouvert un poste sur la construction de ma serre semi-enterré, basé sur le principe des Earthship américains. En ce moment elle n’est toujours pas complètement fermé, mais je peux t’assurer qu’on sent l’apport de chaleur solaire hivernale, mais n’etant pas fermé, évidemment, tout s’en va la nuit.

    Pour repondre a ta question sur la température, le « petit secret » c’est d’isoler la butte de terre avec la serre, pour que ta butte chauffe, sinon il fera tout le temps froid.

    En ce qui concerne ton doute sur les matériaux à employer, sache que ce sont les UV qui usent les plastiques, donc si tu veux une couverture transparente en plastique, elle ne durera pas quoiqu’il arrive, contrairement à du verre qui ne craint que les chocs.

    Il y a une serre semi-enterre dont on trouve des présentations sur YouTube, qui a été construite au quebec, elle ressemble à un mix entre la tienne et la mienne, ils y font de la permaculture et ont des fraises en hiver!

    Je ne sais pas quelle température tu as en été chez toi, mais je me méfierais des surchauffes, l’avantage du semi enterré est de lisser la temperature toute l’année, contrairement à une serre standard qui ne sert qu’a chauffer! J’ai choisi de faire la mienne de cette manière pour le côté « clim passive » en été, et la lumière est censée entrer surtout par réverbération, sinon tout cramerait.

  • #6483

    Toshi
    Participant

    Bonjour Joachim,

    Merci pour ta réponse.

    Je ne suis pas sûr de comprendre ton « petit secret » : tu veux dire que je devrais « rabattre » la bâche de la serre sur la terre des côtés, l’envelopper dedans, pour profiter de sa chaleur ?

    Concernant la température en été, ben… on est en Belgique, donc y a dix ans d’ici, je t’aurais dit que 30° était une température exceptionnelle… Depuis quelques années, on a des épisodes caniculaires à 30-35°. Peut-être 20-25° degrés de moyenne entre les coups. Quand je vois « l’hiver » qu’on a actuellement (sortez les maillots !), je m’inquiète pour l’avenir, et je me dis que mes enfants n’iront probablement jamais sur la vieille luge que j’ai récupérée chez mes parents… Bref !

    Bonne journée,

  • #6489

    Joachim
    Participant

    Oui, l’objectif de la butte de terre, qui joue le rôle de masse thermique, est de l’inclure dans la serre, donc l’isoler du froid et du ruissellement extérieur. Comme si tu mettais un tas de terre à l’intérieur en fait. Certains utilisent des bidons de 20L noir qu’ils remplissent d’eau pour emmagasiner les calories, ça a l’avantage d’être mobile, s’il fait trop chaud tu les sort. l’inconvénient c’est que ça prend de la place, j’avais trouvé une photo d’une serre avec culture hors sol où ils avaient posé leurs planches de culture sur un tapis de bidon comme ça, du coup l’espace était bien optimisé, mais à voir en fonction des températures d’été!

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

X