Mildiou et bicarbonate de soude

Le bicarbonate de soude s’est révélé être très efficace pour lutter contre le mildiou de la tomate. Ce produit totalement naturel est totalement sans danger pour l’environnement et la santé.

Le principal atout du bicarbonate de soude est de neutraliser l’acidité. Depuis quelque temps, il a été démontré que le mildiou a besoin d’acidité pour s’épanouir. Comme le bicarbonate neutralise cette acidité, il lutterait efficacement contre le développement de ce champignon.

mildiou de la tomateLe bicarbonate de soude n’est pas contre utilisé qu’en préventif et n’aura aucun effet en curatif.

La concentration de bicarbonate de soude est de 5 g par litre d’eau. Il faut utiliser un fixant tel que le savon ou le liquide vaisselle qui permettra au bicarbonate de soude de se fixer sur les feuilles. Vous pouvez utiliser tous les bicarbonates de soude qu’ils soient alimentaires ou techniques. On le retrouve en grande surface et sur Internet. Les prix varient du simple au double ne vous faites pas avoir c’est un produit peu onéreux.

Pratique

Mélanger le bicarbonate de soude avec de l’eau en respectant 5 g par litre d’eau. Ensuite, il faut ajouter le fixateur et bien mélanger le tout jusqu’à obtenir une bonne homogénéité. Le bicarbonate ne se dissout pas facilement mais ne vous découragez pas.

Voici une astuce donnée par notre confrère Tous au potager qui propose une solution mère.

Une solution mère est un mélange à partir duquel on peut prélever la quantité souhaitée puis y ajouter de l’eau. Premièrement vous allez gagner énormément de temps du fait que le bicarbonate met du temps à se dissoudre, ensuite vous utiliserez systématiquement la bonne concentration de bicarbonate à pulvériser et enfin, cette solution se conserve et se réutilise tout au long de la saison.

Préparation de la solution mère

Par Aurélien de tous-au-potager

La solution mère aura une concentration de 100 g par litre qui sera donc 20 fois plus concentrée que la solution qui sera utilisée pour lutter contre le mildiou. À titre d’exemple, 500 ml de solution mère vous permettront de préparer 10 l de traitement en sachant que 2 l permettent en moyenne de s’occuper d’une quinzaine de plants de tomates développés.

solution mere mildiou

  1. Peser la quantité de sel de bicarbonate à dissoudre
  2. Mesurer le volume d’eau correspondant
  3. Mettre l’eau dans une casserole, allumer le feu et rajouter le sel de bicarbonate
  4. Remuer jusqu’à dissolution complète. Le sel va se dissoudre plus rapidement au fur et à mesure que la température va monter. Ne menez pas la préparation à ébullition. Une cinquantaine de degrés suffisent pour être efficaces. De plus, au-delà vous risquez de vous intoxiquer avec un dégagement de CO2.
  5. Vous pouvez ajouter du savon noir mou correspondant au volume d’une petite cuillère à café proportionnellement à la mesure de solution souhaitée. Continuez de mélanger jusqu’à obtenir la dissolution complète du savon.

Votre solution est prête. Il faut maintenant la laisser refroidir et la stocker.

solution mere mildiou volume eau

Puisqu’on désire avoir une solution fille de bicarbonate de soude à 5 g par litre on va donc utiliser la solution mère à 5 %.

Exemple : pour un pulvérisateur de 2 l, vous allez mettre 100 ml de solution mère que vous compléterez avec 1,9 l d’eau. Si vous avez préparé 1 l de solution mère, vous pouvez faire 10 pulvérisateurs de 2 l.

Si vous n’avez pas mis de savon noir dans la solution mère vous pouvez maintenant rajouter une cuillère à café de savon liquide dans votre pulvérisateur. Pensez bien à tout mélanger avant utilisation.

Fréquence d’utilisation

On dit qu’il faut traiter au bicarbonate de soude après chaque averse de pluie. Dans l’absolu, il faut traiter vos plans en moyenne tous les 15 jours. Il est bon de rappeler que le mildiou se développe lorsque les conditions d’humidité et de température sont idéales. C’est-à-dire en dessous de 25°. Au-delà, nul besoin d’être sur le qui-vive.

Note : si vos plans ont déjà été victimes du mildiou, il faudra supprimer les parties malades avant de commencer à traiter.

L’application

Lorsque vous faites une application au pulvérisateur, veillez à avoir une buse propre et maintenir une pression élevée en permanence. Les feuilles se traitent complètement c’est-à-dire dessus et dessous. Il faut éviter de traiter les fleurs qui ne résisteront pas à ce traitement.

Pour vous faciliter la tâche, nous vous avons préparé une fiche au format PDF que vous pouvez télécharger et imprimer pour garder près de vous.

bouton DLTélécharger la fiche pratique

A propos de l'auteur :

La Fédération Française D'Aquaponie a pour but de fédérer et de coordonner le déploiement de l'aquaponie en France via des micro-fermes pilotes et la création d'éco-lieux de rencontres. Rejoignez l'aventure en adhérant à la FFDA.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X