Focus sur la carpe commune

La carpe commune (Cyprinus carpio) est une espèce de poisson de la famille des cyprinidés qui vit généralement dans les eaux douces où on la retrouve en abondance en Asie, Extrême-Orient, Amérique du Nord et en Europe.

Il est difficile de dire avec exactitude quelle est la source originale précise de la carpe mais les experts penchent pour l’Asie occidentale et l’Europe de l’Est. Elle a été introduite par les Romains en Europe occidentale et on retrouve des fossiles de carpes dans l’ancien lit de la seine et les tourbières d’Overijse1. Ecarpe commune carpe amourn Australie où elle a été introduite dans les rivières du sud-est, la carpe est considérée comme un prédateur pour les espèces indigènes qui font tout leur possible pour l’éradiquer.

On la distingue grâce à sa longue nageoire dorsale et son rayon osseux. Sa mâchoire supérieure est composée de filaments appelés barbillons. La carpe commune a une bouche qui s’allonge vers l’avant qui est protractile. Son poids se situe dans les 20 kg pour 90 cm et peut dépasser les 40 kg selon les régions. La durée de vie de la carpe est exceptionnelle puisque sa moyenne d’âge est de 20 ans et que certains spécimens ont pu arriver jusqu’à l’âge de 70 ans.

La carpe a une préférence pour les eaux tranquilles et stagnantes. Rivières, canaux, étangs et lacs accueillent volontiers ce poisson qui aime les eaux chaudes et peu profondes où elle se reproduit de juin à juillet. La femelle pond des milliers d’œufs dans une eau qui avoisine les 20° au milieu des plantes aquatiques. Elle peut pondre jusqu’à 100 000 œufs par kilo. La carpe aime particulièrement les zones encombrées.

Au niveau de la nourriture, la carpe se nourrit de blé et de mollusques. Elle raffole des moules d’eau douce que l’on appelle des anodontes. Le régime alimentaire de la carpe est composé de larves d’insectes, de vers, de crustacés, d’écrevisses et de débris végétaux.

La carpe est un poisson-fouilleur qui déracine les végétaux et s’attaque aux autres poissons en mangeant leurs œufs

A propos de l'auteur :

La Fédération Française D'Aquaponie a pour but de fédérer et de coordonner le déploiement de l'aquaponie en France via des micro-fermes pilotes et la création d'éco-lieux de rencontres. Rejoignez l'aventure en adhérant à la FFDA.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X