Bien oxygéner son système

Votre écosystème a un besoin primordial d’oxygène. Au plus vous apportez d’oxygène à votre écosystème, au mieux vos poissons et vos plantes se comporteront et au mieux votre circuit fermé sera en bonne santé. Contrairement aux idées reçues, il vaut mieux avoir trop d’oxygène que pas assez. Il existe trois facteurs primordiaux auxquels est soumis le taux d’oxygène. La pression atmosphérique, la quantité de sel et la température.

Le besoin en oxygène sera différent en fonction de l’espèce de poisson introduite dans l’écosystème. Les poissons de rivière auront par exemple un besoin supérieur en oxygène que les poissons de lac. Afin de mesurer le taux d’oxygène dans l’eau (PPM) il existe certains appareils onéreux et tout le monde n’a pas le budget nécessaire pour s’offrir un tel appareil. À moins que vos objectifs soient d’avoir un rendement maximum en revendant vos fruits et légumes, un tel appareil n’est pas forcément nécessaire. Le taux d’oxygène sera régulé en fonction du nombre de poissons et de leur taille. La baisse du taux d’oxygène dans un écosystème est très souvent due à la chaleur et à la prolifération d’algues.

Vous pourrez prendre toutes les précautions possibles, les algues apparaîtront dans votre système. Elles consomment du gaz carbonique mais aussi de l’oxygène. La chaleur accélère la prolifération des algues et il faudra absolument la proscrire dans votre pièce de culture. Mais il faut cependant un minimum d’algues afin de capturer les bactéries utiles. Trouver le juste équilibre est difficile et dépend vraiment de chaque écosystème.

Crédit photo: Risebox

Crédit photo: Risebox

Il existe un moyen très simple d’ajouter de l’oxygène naturellement à votre eau. Il suffit de la remuer et de créer des turbulences à la surface. L’oxygène de l’air se mélangera à l’eau et augmentera ainsi son taux dissout. Vous pouvez aussi investir dans une petite pompe à air pour aquarium qui résoudra dans la plupart des cas le manque d’oxygène. Ne passez pas outre un oxygénateur si vous habitez dans des régions chaudes ou que le nombre de poissons par rapport à votre bassin est supérieur. Vous verrez qu’en investissant quelques euros, vous obtiendrez rapidement satisfaction. Pour savoir quel type d’oxygénateur il vous faut, il faut savoir que le ratio est de 1 : 1. Si votre bassin contient 1000 l d’eau, il faudra y injecter 1000 l d’air par heure grâce à l’oxygénateur ou à la pompe externe.

L’effet venturi peut être profitable afin d’oxygéner votre eau gratuitement. Voici une petite vidéo ainsi qu’un schéma réalisé par Pierre sur un de ses systèmes aquaponiques. Nous le remercions du partage.

 

A propos de l'auteur :

La Fédération Française D'Aquaponie a pour but de fédérer et de coordonner le déploiement de l'aquaponie en France via des micro-fermes pilotes et la création d'éco-lieux de rencontres. Rejoignez l'aventure en adhérant à la FFDA.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X