La truite arc en ciel

La truite arc-en-ciel (Oncorhynchus mykiss) est un salmonidé originaire du sous-continent nord-américain où il est commun, mais se trouvant également en Europe et en Amérique du Sud, où il a été introduit.

  •    Longueur maximale observée : 120 cm pour le mâle.
  •    Poids maximum observé : 25 kg.
  •    Longévité maximale observée : 11 ans.

On la retrouve généralement dans le sous-continent nord-américain. L’Amérique du Sud a ses propres poissons autochtones mais voit cependant apparaître les truites arc-en-ciel dans ses cours d’eau depuis peu de temps.

truite arc en ciel aquaponie france (2)La truite arc-en-ciel est présente jusqu’en Terre de Feu, Oncorhynchus mykiss (qui fut déversée par les Nord-Américains) et, surtout, Salmo trutta fario déversée essentiellement par des émigrants français originaires du Limousin et du Pays basque (les deux espèces se sont d’ailleurs remarquablement bien adaptées à leur nouvel environnement.

La truite ciel entre en concurrence avec la truite Fario sur la même niche écologique. On peut donc en conclure que son introduction dans le biotope européen a eu un impact plus que défavorable sur la faune aquatique. Pourtant, la truite arc-en-ciel ne se reproduit pas dans les lacs et les cours d’eau européens. Dans son biotope d’origine, la truite arc-en-ciel se reproduit en eau libre dès que la femelle atteint une taille avoisinant la trentaine de centimètres. Seulement en Europe, ces conditions de reproduction naturelles ne sont pas au rendez-vous. Il n’est pas pour autant aisé d’affirmer que cette espèce ne peut se reproduire dans les rivières européennes. La période de frai de la truite arc-en-ciel coïncide avec l’ouverture de la pêche des salmonidés.

La truite arc-en-ciel à des habitudes alimentaires moins sélectives ainsi qu’une meilleure résistance aux eaux de mauvaise qualité. Cela en fait l’espèce la mieux armée pour faire face à la lente dégradation qualitative des rivières. C’est un poisson combatif apprécié des pêcheurs sportifs.

A propos de l'auteur :

La Fédération Française D'Aquaponie a pour but de fédérer et de coordonner le déploiement de l'aquaponie en France via des micro-fermes pilotes et la création d'éco-lieux de rencontres. Rejoignez l'aventure en adhérant à la FFDA.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X