Élever la Breme (Abramis brama) en aquaponie

IdentitéCyprinidés
CaractéristiquesCorps étroit, tout en hauteur Peau recouverte de larges écailles argentées 51 -60 écailles le long de la ligne latérale Moins de 30 rayons branchus à la nageoire anale. Signe distinctif les nageoires ventrales de la bordelière sont rougeâtres à la base tandis qu'elles sont grises chez la commune dont le dos est d'une belle couleur bronze
Répartition et habitatLes brèmes vivent en bancs dans toutes les eaux stagnantes ou lentes et chaudes, à fond limoneux ou vaseux
ReproductionMai-Juin, sur les hauts fonds. Environ 30 000 oeufs par Kilo de son poids Durée d'incubation 5-10 Jours Maturité à l’âge de 3-5 ans
AlimentationInvertébrés benthiques, surtout des vers, des mollusques et des larves d’in-sectes des petits crustacés, parfois des œufs d'autres poissons.
TailleLa commune est plus grande 30 à 60 cm pour 300 grammes à 2 kilos, alors que la bordelière dépasse rarement 40 cm
Pêche et généralitésPoisson abondant dans la plupart des rivières de plaine, elle se pèche sur le fond avec un bas de ligne en 10/100 et un hameçon n°10 à 18 selon l'appât (asticots, ver de terreau grain de blé ou de mais...). La pèche se fera au coup, â l’anglaise, au sing-tip au quivertip, etc Ce qui frappe chez les brèmes, c'est l’épais mucus qui les recouvre Son odeur est forte et désagréable Après l'avoir pêché, il faut rincer le matériel à grande eau.

A propos de l'auteur :

La Fédération Française D'Aquaponie a pour but de fédérer et de coordonner le déploiement de l'aquaponie en France via des micro-fermes pilotes et la création d'éco-lieux de rencontres. Rejoignez l'aventure en adhérant à la FFDA.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X